top of page

de Londres jusqu'à la mort.

Lorsque le prince Edward revint de la guerre, il apprend que Julie de Saint-Laurent a quitté Halifax pour se rendre à Londres. Elle ignore alors que le roi interdit au prince de rentrer en Angleterre. Edward ne pouvant vivre sans Julie, entreprend des démarches pour la faire revenir le plus rapidement possible. Et pour souligner l’anniversaire de son amante, il invite Charles Jouve à Bedford.

…Julie saura-t-elle résister à son beau professeur de musique?

En août 1798, une terrible chute à cheval immobilise Edward. Pour lui assurer de meilleurs soins, les médecins canadiens lui recommandent de retourner à Londres et le roi George III accorde enfin au prince le titre de Duc de Kent et de Strathearn. Promu Commandant en chef des forces armées de l’Amérique du Nord britannique, Edward s’embarquera avec Julie à contrecœur pour Halifax, puis en août 1800, ils quitteront définitivement le Canada pour s’installer à Castle Hill Lodge, avant de s’établir à Bruxelles où le coût de la vie est moins élevé. Mais sous la pression du gouvernement britannique, des journaux et de l’aristocratie, Edward est contraint d’épouser une princesse allemande pour assurer la succession au trône de la dynastie des Hanovre. La rupture avec Julie est dramatique. Julie s’installe donc à Paris avec sa sœur Jeanne Beatrix, veuve du comte de Jansac. Là, elle apprendra la naissance d’une petite fille prénommée Alexandrina puis quelques mois après, la pleurésie qui emportera le prince Edward. Julie « L’amante magnifique », ne s’en remettra jamais, s’éteindra le 8 août 1830, à jamais hantée par le plus grand amour de sa vie.

En 1838, la fille du duc de Kent deviendra la grande reine Victoria.

bottom of page